Catégorie ha

Un retournement défavorable aux acheteurs dans le transport routier

Par Guillaume Trecan | le | Supply chain

Après deux années difficiles liées à la crise Covid, le marché du transport routier repart sur les chapeaux de roue. Mais avec de fortes tensions sur les recrutements, cette reprise va faire basculer le marché dans une situation sous-capacitaire génératrice de hausses tarifaires.

Un retournement défavorable aux acheteurs dans le transport routier
Un retournement défavorable aux acheteurs dans le transport routier

Dans leur sondage 2021 adressé aux transporteurs, les experts du cabinet BP2R mettent tout d’abord en exergue la belle reprise du secteur. Les transporteurs faisant état d’une croissance de leur activité en 2021 sont 81 % dont 41 % qui affichent une croissance supérieure à 5 % des volumes transportés. C’est évidemment beaucoup plus qu’en 2020, année de crise et confinement, mais surtout plus qu’en 2019, où les transporteurs affichant une croissance de leur activité ne dépassaient pas 56 %.

Les capacités de transport sont-elles en adéquation avec le marché ?

Entre 2020 et 2021, les transporteurs sous-capacitaires deviennent brutalement majoritaires. - © D.R.
Entre 2020 et 2021, les transporteurs sous-capacitaires deviennent brutalement majoritaires. - © D.R.

 

Malheureusement pour les Achats cette similitude avec l’année 2017 ne s’arrête pas là. Le même retournement de marché pourrait bien se produire. Le transport routier avait alors basculé dans une situation sous-capacitaire après plusieurs années d’équilibre. De même, 60 % des entreprises de transport interrogées estiment que le marché deviendra sous-capacitaire en 2022, contre 26 % en 2020.

Difficultés de recrutements au cours des neuf derniers mois

Si la majorité des entreprises entendent recruter en 2022, ce ne sera pas sans mal. - © D.R.
Si la majorité des entreprises entendent recruter en 2022, ce ne sera pas sans mal. - © D.R.

Le dynamisme du secteur se manifeste par des créations d’emplois net : 68 % des entreprises de transport interrogées déclarent avoir recruté des conducteurs au-delà du seul renouvellement des effectifs. Mais là encore la médaille à son revers : 78 % des entreprises citées ont rencontré de fortes difficultés pour recruter ces neuf derniers mois.

Les conséquences de la situation sur les tarifs

Les directions achats doivent s’attendre à des hausses de tarifs en 2022. - © D.R.
Les directions achats doivent s’attendre à des hausses de tarifs en 2022. - © D.R.

 

Ces tensions ne seront pas sans conséquences pour les chargeurs. La première citée par les transporteurs juste derrière la hausse de leurs coûts (59 %) est la hausse de leurs tarifs (56 %), suivi d’un déficit capacitaire (45 %) et d’une dégradation du service (28 %). Ces hausses de prix pour les acheteurs seront non négligeables, supérieures à +5 % dans 20 % des cas. La moyenne de hausse de prix prévue est de 3,8 %.

Les opportunités à saisir par les transporteurs

Le digital et le développement durable figurent en haut de l’agenda des transporteurs… juste derrière le développement commercial. - © D.R.
Le digital et le développement durable figurent en haut de l’agenda des transporteurs… juste derrière le développement commercial. - © D.R.

Si elle n’est pas une bonne nouvelle à court terme pour les chargeurs, la bonne fortune des transporteurs devraient tout de même à plus long terme apporter des réponses à leurs attentes. Ainsi, 36 % des entreprises interrogées entendent saisir l’opportunité d’accélérer leur transformation digitale et 32 % entendent s’engager plus avant dans le développement soutenable.

Les freins au développement durable

Du point de vue des transporteurs la balle est dans le camps de leurs clients. - © D.R.
Du point de vue des transporteurs la balle est dans le camps de leurs clients. - © D.R.

 

Mais sur ce point, encore faut-il que les donneurs d’ordres clarifient leur position. En effet 66 % des entreprises interrogées considèrent que le refus de leurs clients de prendre en charge le surcoût liés à la décarbonation est le principal frein.

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)