Ha responsable

A la recherche du chaînon manquant entre performances RSE et financière

Par Guillaume Trecan | le | Environnement

Ecovadis et la Banque de France ont conclu un partenariat de recherche pour établir un lien entre performance RSE et performance financière des fournisseurs.

A la recherche du chaînon manquant entre performances RSE et financière
A la recherche du chaînon manquant entre performances RSE et financière

Ces recherches conduites par la Banque de France portent sur un panel d’une dizaine de milliers d’entreprises. Ecovadis apporte pour répondre à cette question sa base d’information sur les performances RSE de plus de 10 000 entreprises. De son côté, la Banque de France cote le risque crédit de plus de 270 000 entreprises françaises. Ses chercheurs vont croiser les différents critères qui composent la notation Ecovadis avec principalement trois types d’indicateurs : défaillance, défauts et faillites. « L’idée est de voir si les entreprises qui ont un meilleur score Ecovadis sont plus à même de résister à ces incidents de crédit et respectent mieux leurs engagements financiers », explique le directeur de la recherche d’Ecovadis, Sylvain Guyoton.

Si les résultats de cette démarche sont positifs, les Achats auront un argument supplémentaire pour sélectionner des fournisseurs qui ont une meilleure note RSE

« Notre base de données est particulièrement intéressante, parce que les autres bases de rating travaillent essentiellement sur entreprises cotées pour le compte des investisseurs », relève Sylvain Guyoton qui ne doute pas de l’intérêt des résultats de cette recherche pour les directeurs achats : « dans les portefeuilles achats on trouve surtout des PME et des entreprises privées. Si les résultats de cette démarche sont positifs, les Achats auront un argument supplémentaire pour sélectionner des fournisseurs qui ont une meilleure note RSE. La performance financière n’est bien sûr pas le seul critère de choix d’un fournisseur mais elle fait partie de l’équation. »

Déjà influence sur le Supply Chain Financing

Concernant les entreprises cotées, une légère surperformance au niveau de leur cours de bourse est déjà avérée lorsqu’elles sont performantes sur des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). D’autres études portent également sur le lien entre leur performance RSE et le RAO (Return On Assets), le taux de rendement de l’actif investi.

L’influence de la RSE sur la performance des entreprises est déjà un fait, ne serait-ce que parce que leur notation RSE - notamment la note Ecovadis - est prise en compte par beaucoup de banques lorsqu’il s’agit de leur accorder un crédit. « Les conditions de paiement accordées aux fournisseurs dans le cadre du Supply Chain Financing sont meilleures également en fonction de leur note RSE. On utilise le levier des paiements pour les inciter à s’améliorer sur la RSE, mais si on pouvait démontrer que les entreprises mieux notées en RSE ont une meilleure performance financière, cela accélérerait la tendance », conclut Sylvain Guyoton.

Transférer cet article à un(e) ami(e)