Stratégie ha

Michel Augé veut aligner les process achats groupe Crédit Agricole sur le label RFAR

Par Guillaume Trecan | le | Direction ha

Michel Augé, qui vient de prendre les fonctions de directeur achats groupe de Crédit Agricole SA entend faire progresser les process achats, en les alignant dans tous les pays sur les standards du label Relations fournisseurs achats responsables, tout en poursuivant le déploiement d’Ivalua.

Michel Augé, directeur achats groupe, Crédit Agricole SA - © D.R.
Michel Augé, directeur achats groupe, Crédit Agricole SA - © D.R.

Michel Augé vient de prendre la direction achats du groupe Crédit Agricole avec un portefeuille de 13,6 milliards d’euros à gérer. Présent depuis un an dans l’équipe de la direction achats groupe, en charge de la RSE et de la transformation, il remplace Sylvie Robin-Romet qui a fait valoir ses droits à la retraite. Il reporte au directeur général adjoint de Crédit Agricole SA en charge du Pôle Pilotage du groupe, Jérôme Grivet, et dirige un service composé de 400 personnes.

Michel Augé entend inscrire son action dans la continuité du projet de groupe 2019-2022 constitué de trois piliers : le projet humain, le projet client et le projet sociétal. « Nous mettons en œuvre à notre niveau le projet de Groupe et ses trois axes : projet client, projet humain et projet sociétal. Le projet client est bien sûr décliné à travers l’excellence relationnelle et opérationnelle avec deux catégories d’interlocuteurs : les fournisseurs et les prescripteurs internes », précise-t-il.

Etendre le label RFAR en Europe

La RSE figure en bonne place parmi ses priorités et Michel Augé, qui a piloté le deuxième renouvellement du label RFAR (relations fournisseurs achats responsables) pour le groupe bancaire en avril dernier, souhaite l’étendre au-delà du périmètre France. « L’Italie, qui est le pays où nous sommes le plus implanté après la France, souhaite s’inscrire dans cette démarche, se réjouit Michel Augé. Nous avons organisé une première réunion avec les responsables achats des banques de proximité à l’international qui sont également intéressées et vont décliner à leur niveau la démarche achats responsables permettant de prétendre au label. »

La norme ISO 20400 qui sert d’appui au Label est une méthode de progrès pour les process achats

La direction achats groupe va ainsi utiliser le label comme un outil pour aligner ses méthodes et ses process de manière homogène. « La norme ISO 20400 qui sert d’appui au Label est une méthode de progrès pour les process achats. Elle en recouvre tous les domaines et fournit un outil d’appui méthodologique dans la gestion opérationnelle. Il est important pour nous d’avoir une démarche identique correspondant à nos valeurs dans tous nos pays », explique le nouveau directeur achats du Crédit Agricole.

Achever le déploiement du SI achats

Michel Augé souhaite en particulier associer extension du Label RFAR et poursuite du déploiement du SI Achats groupe basé sur la solution d’Ivalua. « En fin d’année, nous devrions avoir achevé le déploiement sur toutes les entités France et nous pourrions donner de la cohérence à la démarche achats responsables en déployant aussi le SI Achats à l’international », explique-t-il. D’ici la fin de l’année, Ivalua doit également être déployé dans les caisses régionales, qui sont en train de structurer leur fonction achats.

Décarbonation et empreinte environnementale des fournisseurs du groupe sont les autres préoccupations majeures du nouveau directeur achats qui se prépare à publier des chiffres sur le scope 3 du groupe dans la déclaration de performance extra-financière, peut-être pas cette année, mais au plus tard l’an prochain. « Cela fait un an que nous sensibilisons nos fournisseurs à ce qui va devenir une obligation assez rapidement. Ils pourraient finir par ne plus être compétitifs, dès lors que leur absence de démarche deviendrait pour nous une contrainte et pèserait sur notre propre notation. » A ces axes de travail, s’ajoutent des démarches à la carte en fonction des secteurs d’activité.

PORTRAIT

Michel Augé (diplômé de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr, promotion Montcalm) était précédemment directeur des achats RSE, de la formation et de la communication au sein de la Direction des Achats Groupe de Crédit Agricole S.A. Auparavant, il était Directeur gestion des cadres dirigeants, Talents et Ressources clefs pour Crédit Agricole SA, après avoir exercé des fonctions similaires au sein de la FNCA (Fédération nationale du Crédit Agricole), de 2012 à 2017. Avant 2012, Michel Augé a  exercé différentes responsabilités au sein du comité de direction de la Caisse régionale du Centre Ouest,  dirigeant successivement différentes fonctions (marketing, organisation, RH, risques, logistique, puis directeur général adjoint).

EN CHIFFRES

Montant des achats : 13,6 Mds d’€, dont 6,2 Mds d’€ d’achats intragroupe

Effectif achats : 400 personnes, dont 200 en ligne hiérarchique

Cinq pôle achats : épargne ; assurances et immobilier ; banques de proximité ; Commercial Et Personal Finance ; fonctions centrales

Deux pôles transverses : achats responsables, formation et communication

Un Secrétariat Général qui assure notamment la gestion du SI Achats et du risque fournisseurs.

Les principales catégories d’achats couvertes : Immobiliers (services aux bâtiments et à l’occupant, fluide et énergie, travaux, baux immobiliers, sureté et sécurité), IT et Télécoms (matériels, logiciels, sécurité, prestations), conseil stratégie métier, gestion du document, véhicules, voyages et déplacements professionnels, santé au travail, services juridiques et RH (formation, conseil, recrutement, data), commissaires aux comptes, marketing, communication et évènementiel, paiement et monétique, fiduciaire et automates, assurances, call center.

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)