Solution et techno

Gérard Dahan et Synertrade se séparent après quelques mois de vie commune

Par Guillaume Trecan | le | S2p

Son arrivée chez l’éditeur Source to Pay du groupe Econocom avait fait sensation à la rentrée de septembre 2021, mais les quelques mois d’essai n’auront pas été concluants. Gérard Dahan vient d’annoncer qu’il renonçait à accompagner Synertrade vers un autre destin.

Gérard Dahan et Synertrade se séparent après quelques mois de vie commune
Gérard Dahan et Synertrade se séparent après quelques mois de vie commune

A la rentrée de septembre, Gérard Dahan n’avait pas hésité à endosser avec fierté son nouveau rôle de directeur général de Synertrade et à mettre d’emblée son charisme au service de la marque (lire son interview dans Républik HA Le Média). Mais une rentrée et quatre mois plus loin, il a discrètement annoncé à son réseau que l’aventure s’arrêtait là. Du côté du groupe Econocom, c’est Olivier Berrouiguet, jusqu’ici directeur des affaires stratégiques du groupe, qui avait repris la présidence de Synertrade en juillet, qui endosse désormais le rôle de directeur général. Ce qui va l’obliger à prendre du recul par rapport à ses fonctions à la tête des affaires stratégiques et à déléguer ses dossiers en cours.

S’il se refuse à tout commentaire sur son désormais ex-employeur, Gérard Dahan, à 64 ans, entend se concentrer désormais sur des activités en rapport avec ses affinités personnelles. Il compte notamment s’investir dans des missions de conseil en stratégie d’internationalisation auprès d’éditeurs de logiciel qu’il accompagne dans leurs démarches d’export et dans la recherche de partenaires locaux. Gérard Dahan devrait aussi laisser libre cours à sa passion pour la communication et l’événementiel, notamment en collaborant avec la Web TV, Pda TV (Place des audacieux) lancée en septembre 2021.

Avant de rejoindre Synertrade, Gérard Dahan avait évolué, ces vingt dernières années, chez une majorité des éditeurs Source to Pay du marché français, notamment chez Ariba (2001-2008), BravoSolution (2008-2010), puis Ivalua, dont il a été le directeur général EMEA et enfin chez Corcentric (ex-Determine), issu de la fusion des américains Selectica, Iasta et du français B-Pack, en tant que Chief Marketing Officer et patron de la zone Europe-Moyen Orient-Afrique de l’éditeur.

Transférer cet article à un(e) ami(e)