Ha responsable

Les fournisseurs français médaillés de bronze en performance RSE

Par Guillaume Trecan | le | Environnement

Ecovadis et la Médiation des entreprises viennent de sortir leur quatrième étude sur les performances RSE des entreprises françaises après celles de 2015, 2017, 2019. Verdict : les fournisseurs français restent sur le podium avec une note moyenne d’évaluation de 54,3/100.

Les fournisseurs français médaillés de bronze en performance RSE
Les fournisseurs français médaillés de bronze en performance RSE

L’étude 2021 s’appuie sur six années d’évaluation RSE réalisées par EcoVadis entre 2015 à 2020 sur 49 804 entreprises dont 5 747 entreprises françaises, observées selon quatre critères : environnement, social et droits de l’homme, éthique, achats responsables.

La catégorie dite « exceptionnelle » distingue les entreprises dont le score Ecovadis dépasse les 64/100. - © D.R.
La catégorie dite « exceptionnelle » distingue les entreprises dont le score Ecovadis dépasse les 64/100. - © D.R.

En 2021, la France confirme sa troisième place acquise en 2019, avec une note moyenne de 54,3/100, juste derrière la Suède et la Finlande et très loin devant son principal partenaire commercial, l’Allemagne, qui demeure en 14e position avec un score moyen de 50,4/100.

Outre la France, parmi les pays ayant le plus progressé sur l’axe RSE, figure notamment l’Italie. - © D.R.
Outre la France, parmi les pays ayant le plus progressé sur l’axe RSE, figure notamment l’Italie. - © D.R.

Au cours des six années d’évaluations cumulées, les entreprises françaises ont particulièrement progressé sur le score éthique avec 20 points de gagnées, suivi par le thème social et droits de l’homme (+ 14 %) et environnement (+ 9 %). Le score achats responsables est stable par rapport à 2019.

Influencées par le poids de la réglementation, les entreprises françaises ont beaucoup progressé dernièrement sur les thématiques social et droits humains et éthiques. - © D.R.
Influencées par le poids de la réglementation, les entreprises françaises ont beaucoup progressé dernièrement sur les thématiques social et droits humains et éthiques. - © D.R.

Les grandes entreprises françaises (plus de 1 000 salariés), qui ne représentent que 21 %, se distinguent par leur notation moyenne : 58/100 contre 52,8/100 pour la moyenne de l’OCDE. Elles sont également particulièrement en avance en ce qui concerne les achats responsables, avec un score de 47,2/100.

90 % des grandes entreprises françaises ont mis en place au moins une action impactante en matière d’achats responsables. - © D.R.
90 % des grandes entreprises françaises ont mis en place au moins une action impactante en matière d’achats responsables. - © D.R.

Sur une dizaine d’actions achats responsables à fort impact listées par Ecovadis en se fondant sur l’observation des Best in Class (voir encadré ci-dessous), les grandes entreprises françaises sont 90 % à en avoir appliqué au moins une. Une entreprise sur deux de la catégorie PME ETI n’en a pas une seule. Malgré les bons scores affichés, la marge de progrès reste donc très importante en France, où, toutes tailles d’entreprises confondues, 57 % des entreprises n’ont aucune politique achats responsables.

Les dix pratiques achats responsables préconisées

•  Code de Conduite RSE pour les fournisseurs mis en place

•  Intégration de clauses sociales et environnementales dans les contrats fournisseurs

•  Analyse des risques RSE (au préalable des évaluations fournisseurs ou des audits sur site)

•  Évaluation régulière des fournisseurs sur leurs pratiques environnementales et sociales : questionnaires en autodéclaration, SAQ, audit documentaire, ou encore recours à un tiers.

•  Formation des acheteurs sur les enjeux sociaux et environnementaux au sein de la chaîne logistique

•  Audits sur site des fournisseurs sur les enjeux environnementaux ou sociaux

•  Renforcement des capacités des fournisseurs sur les problématiques sociales et environnementales (par ex : actions correctives, formation)

•  Les fournisseurs performants sur les questions environnementales et sociales ont accès à des mesures incitatives spécifiques (ex : prix décernés aux fournisseurs, programme fournisseurs privilégiés, accès aux appels d’offres)

•  Les évaluations de performance des acheteurs sont liées à la performance RSE des fournisseurs

•  Enquêtes auprès des collaborateurs ou autres pratiques avancées de suivi des fournisseurs comme des audits de fournisseurs de second rang

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)