Solution et techno

Silex édite un livre blanc sur la thématique des achats responsables

Par Mehdi Arhab | le | Décisionnel

Dans son nouveau Livre Blanc, paru le mardi 29 mars, Silex, éditeur français de solutions de pilotage liées au sourcing, partage des éléments pour mener à bien une politique achats responsables. Pour mieux illustrer son propos, la start-up a notamment recueilli les témoignages d’Olivier Debargue et Céline Faivre, respectivement directeur achats Paris 2024 et directrice générale adjointe numérique, achat et juridique de la région Bretagne.

Livre Blanc Silex « Achats responsables : comment transformer les ambitions en actions ? » - © D.R.
Livre Blanc Silex « Achats responsables : comment transformer les ambitions en actions ? » - © D.R.

Ces dernières années, un nombre croissant d’entreprises a décidé d’intégrer de nombreux enjeux énergétiques, environnementaux ou encore sociaux dans leur approche stratégique globale. La prise de conscience se faisant ressentir, plusieurs directions achats ont jugé utile d’insérer les critères de responsabilités sociales et sociétales dans leurs politiques achats, puisqu’ils peuvent en effet se révéler être un axe stratégique majeur. À l’imitation de celles-ci, Silex pense les achats comme un levier pour agir positivement sur la société dans son ensemble. Poussée par cette conviction, la start-up française s’est attelée à rédiger un livre blanc d’une quarantaine de pages baptisé : « Achats Responsables : comment transformer les ambitions en actions ? ». Un projet entamé au début de l’année 2022, long de trois mois et qui a mobilisé huit collaborateurs de la structure.

Indépendamment des obligations légales et des objectifs définis par les actionnaires, la RSE est perçue par les directions achats comme un différenciateur, qui, à long terme, leur permettra d’atteindre une certaine pérennité commerciale. « L’envie de mettre en avant les initiatives de nos clients sur le sujet nous a poussé à la rédaction de ce document, explique Quentin Fournela, cofondateur et directeur général de Silex. Nous avons construit ce document en adoptant une approche concrète et pédagogique. L’idée étant de faire comprendre les principaux ressorts d’une stratégie achats responsables sur lesquels les acheteurs peuvent s’appuyer, » poursuit-il.

De l’importance d’un sourcing adapté

La direction des achats de la région Bretagne, qui fait l’objet d’un focus à la fin du Livre Blanc, a entrepris une démarche achats responsables. Afin de la renforcer autant que faire se peut, elle s’était outillée auprès de Silex, rendant sa pratique de sourcing numérisée. Elle a dès lors gagné en efficience, menant des veilles économiques, règlementaires et technologiques. Elle est ainsi parvenue à améliorer l’expression de son besoin, a  réduit son temps dédié au sourcing, rendant également ses achats « plus visibles auprès des opérateurs de la région », explique la directrice générale adjointe numérique, achat et juridique de la région Bretagne dans le Livre Blanc.

Quentin Fournela, co-fondateur et directeur général de Silex - © D.R.
Quentin Fournela, co-fondateur et directeur général de Silex - © D.R.

La direction des achats de la région Bretagne recourt également à des achats locaux et des achats inclusifs - 10 % des marchés sont par exemple réservés à des entreprises du secteur adapté -, participe à la bonne tenue de la transition énergétique et à l’avènement de l’économie circulaire (50 % des marchés devant intégrer des clauses liées à l’environnement et 30 % des marchés devant intégrer la notion d’économie circulaire). Elle se distingue par une maîtrise notable de son process, par sa capacité à sécuriser ses approvisionnements et sa contribution au développement économique du territoire. « Grâce à une meilleure compréhension du marché́ acquise à l’aide du sourcing, nous parvenons plus facilement à cibler les acteurs de l’économie sociale et solidaire et ceux de l’insertion et du handicap. C’est devenu un levier indispensable à la réussite de notre stratégie », témoigne Céline Faivre au cœur du Livre Blanc. « L’impact de ce type de politique achat est immédiat et concret. Nous l’oublions, mais les achats représentent souvent plus de 50 % des dépenses d’une entreprise. Intégrer la RSE en amont est stratégique et donne lieu ensuite à de belles histoires », soutient quant à lui Quentin Fournela.

Les nouvelles technologies au service des politiques achats responsables

Par le biais de ce Livre Blanc, Silex souhaitait ainsi montrer que l’instauration d’une politique achats responsables était à la portée de toute direction achat qui souhaiterait s’y essayer. Le baromètre EcoVadis 2021 indiquait d’ailleurs que 63 % d’entre elles considéraient qu’il était primordial d’atteindre les objectifs de durabilité de leur organisation. Elles n’étaient que 25 % à se préoccuper du sujet en 2019.

De plus en plus sensibilisés à la RSE, les acheteurs peuvent donc profiter de nombreuses solutions pour gagner en performance et productivité. Ces outils permettent également de « trouver des débouchés qui bénéficient à toute la société au travers ses externalités », lit-on dans ce Livre blanc. Dès lors, les directions achats réussissent à valoriser le savoir-faire de petites et moyennes entreprises locales, tout en mesurant mieux les impacts sociaux et environnementaux de leur politique achats responsables. « Il est possible de mettre les nouvelles technologies au service de projets louables », appuie en conclusion Quentin Fournela. 

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)