Catégorie ha

Club Manager Achats : Comment tenir face au choc énergétique ?

Le | Énergie environnement

La première rencontre du Club Manager Achats de cette année 2023 a rassemblé une trentaine de directeurs achats d’ETI et responsables achats de grands groupes pour débattre du choc énergétique. Quelle est la réponse des directeurs achats face à cette situation inédite depuis le choc pétrolier de 1974 ?

Club Manager Achats : Comment tenir face au choc énergétique ?
Club Manager Achats : Comment tenir face au choc énergétique ?

« Expliquer une augmentation de la facture énergétique de 25 % sur un mois à votre direction générale, c’est un problème pour n’importe quel patron des achats. J’ai préféré m’appuyer sur l’expertise d’un consultant externe pour convaincre le Comex que la situation était réellement inédite. » nous confie l’un des directeurs achats fidèle du Club des Managers Achats.

Aurait-on pu anticiper la hausse des prix ?

Comment expliquer l’explosion de la facture énergétique ? De nombreux experts exposent des liens avec la guerre en Ukraine, les sanctions européennes à l’égard de la Russie qui imposent une obligation pour les pays européens de diversifier leurs approvisionnements en gaz.

« On ne sait pas vraiment pourquoi les prix s’envolent, l’État nous a vaguement expliqué que c’était à cause de la crise ukrainienne mais la vraie raison … On ne la connaît pas ! » précise l’un des Directeurs Achats issu d’un grand groupe. Constat largement partagé par l’ensemble des participants au débat.

Selon Alexandre Matejic, de la société de conseil Turpea, la hausse des prix du marché était largement anticipable bien avant l’invasion russe en Ukraine. En effet, si les prix du marché demeuraient relativement bas il y a 18 mois, de nombreux observateurs avaient déjà anticipé une instabilité des prix de l’énergie à venir. La cause ? Le changement climatique en cours et la transition énergétique à l’œuvre. 

Stratégies de couverture, PPA… et maintenant quelle stratégie ?

Face à cette tectonique des plaques, quelle est la stratégie d’achat d’énergie la plus efficace pour limiter l’explosion de votre facture ? Selon de nombreux experts une stratégie de couverture par clics est une solution incontournable pour faire face à la tempête ! Toujours selon Alexandre Matejic, « Une stratégie de couverture par clics permet d’avoir une longueur d’avance sur le marché ».  

Concrètement, certains directeurs achats se sont déjà positionnés avec leurs fournisseurs énergétiques en adoptant une stratégie d’achat d’énergie par clic sur leur consommation prévisionnelle. Il s’agit d’un procédé très simple où le prix énergétique au Mégawattheure est déterminé à l’avance et où le manager achats prend des positions en fonction de ses besoins.

« J’ai parfois l’impression d’être devenu un trader » nous confie l’un des directeurs achats en charge des achats d’énergies pour un grand retailer international possédant plusieurs centaines de points de vente sur le territoire français…

Les PPA (Power Purchase Agreement), réponse technique où véritable stratégie long terme ? Financer un parc photovoltaïque dédié par ce biais ou équiper ses toitures en panneaux solaires peut en effet être un apport intéressant, mais reste tout de même un apport mineur par rapport aux besoins de la plupart.

S’engager avec ses fournisseurs sur le long terme 

La clef reste et demeure l’engagement à long terme avec un fournisseur d’énergie. Un engagement de 10 à 15 ans avec ce type d’acteur permet d’obtenir des prix au mégawattheure extrêmement avantageux, parfois aux alentours des 50 euros le MWh tout en conservant une grande résilience face à des imprévus comme des épidémies ou des conflits sur le sol européen…

De plus, les directions achats peuvent anticiper leurs besoins énergétiques dans leur intégralité ou de façon partielle sur plusieurs mois ou plusieurs années.

Outre cette stratégie d’achats d’énergie, les participants du Club Manager Achats se sont également largement interrogés sur leur rôle concernant les injonctions sociales et étatiques à la sobriété énergétique.

Baisser les coûts, oui… Maitriser sa consommation, c’est mieux !

Direction générale, direction financière direction RSE… direction achats ! La sobriété est devenue un sujet d’entreprise selon l’ensemble des directeurs achats présents en ce 10 janvier 2023. Si les achats énergétiques occupent désormais une place centrale dans vos achats à l’année, alors gagner en sobriété c’est rationaliser nettement vos achats, du moins pour cet hiver clément !

« La meilleure stratégie c’est la baisse de la température… À 19 degrés c’est 46 % d’économie d’énergie ! Nous avons même débloqué un budget plaid », indique l’un des directeurs achats d’une ETI bien connue. Cette précision déclenche les applaudissements de l’ensemble du Club Manager Achat, la simplicité ainsi que l’efficacité de cette bonne pratique semble inspirer plus d’un !

Investir dans des flottes plus sobres

Outre l’adoption du changement en interne, de nombreux directeurs achats se posent la question de la sobriété énergétique par l’angle du verdissement de la mobilité : « Chez Spie, on déploie un investissement pour atteindre les 25 000 véhicules utilitaires écoresponsables, c’est sans précédent ! » nous indique Jean-Michel Matur, (Direction Développement, Fusion-Acquisition, Spie Facilities & ICS).

En outre, la co-construction entre acteurs notamment de la mobilité est centrale « Pour nos clients, les véhicules électriques sont essentiels c’est aussi le rôle Hertz : accompagner nos clients dans la transition écologique ! »

In fine, c’est un ensemble de mesures qu’un certain nombre de structures engagent dans le but de dessiner les contours d’une entreprise responsable, maitrisant ses coûts, qui s’oriente bien souvent vers l’autoproduction et mobilise l’ensemble de ses salariés dans la transition écologique et climatique.  

Par Sacha Bonnetête

Transférer cet article à un(e) ami(e)