Solution et techno

Les 50 consultants de Cristal Décisions et Masaï rejoignent Meotec

Par Guillaume Trecan | le | Consultant

Après l’annonce de l’intégration chez Argon Consulting des équipes londoniennes d’Ayming, à la rentrée, ce sont cette fois les deux marques phares de conseil achats du cabinet, Cristal Décisions et Masaï, qui partent chez Meotec.

Richard Caron, PDG de Meogroup. - © D.R.
Richard Caron, PDG de Meogroup. - © D.R.

Le directeur général de l’offre de conseil achats d’Ayming, Matthieu Pettex-Sabarot, rejoint donc Meogroup avec les fonctions de directeur général de Cristal Décisions. L’entité Masaï, destinée à renforcer l’offre de conseil en stratégie et organisation de Meogroup a également vocation à perdurer. « Nous ne voulons surtout pas faire une fusion et les couper de ce qui les représente, de leur culture, leur ADN, leur histoire », se défend Richard Caron, qui insiste : « ce sont des marques fortes, nous voulons les mettre en avant et leur conférer beaucoup d’autonomie ».

Le maintien de la marque Cristal Décisions, s’impose d’autant plus qu’il s’agit d’une société à part entière détentrice d’un certain nombre d’agréments, notamment dans l’immobilier ou dans l’assurance où l’agrément Orias lui permet de jouer le rôle de courtier. Masaï bénéficie pour sa part d’une notoriété historique et concentre une part des ambitions de recrutement de Meogroup qui a actuellement une centaine de postes ouverts.

28 % de croissance organique en 2021

Il s’agit de la première opération de croissance externe de l’histoire de Meogroup. « Jusqu'à ce jour la croissance du groupe est une croissance complètement organique, rentable et autofinancée », se félicite le PDG du cabinet, Richard Caron. Son entreprise affiche, or rachat de Cristal Décisions et Masaï, un chiffre d’affaires de 47 millions d’euros en 2021, en hausse de 28 % par rapport à un exercice 2020 stable du fait du Covid. Les entités de conseil achats rachetées apportent cinq millions d’euros de chiffre d’affaires à Meogroup et une équipe d’une cinquantaine de personnes, dont une dizaine pour Masaï qui porte l’effectif total de Megroup a 500 personnes.

La practice achats représente plus de 50 % du chiffre d’affaires du groupe, répartie entre la délégation de ressources (70 %), le BPO (20 %) et le conseil (10 %). « En nombre de missions, la délégation de ressources représente la moitié de l’activité, le conseil 40 % et le BPO 10 % », précise Richard Caron.

Outre l’entité Meotec, qu’il définit comme un « un cabinet de conseil plutôt orienté délégation d’expertises sur les achats, la supply chain, la gestion de projets, le contrôle de gestion, » la qualité et l’IT », Richard Caron a développé sous la holding Méogroup quatre autres activités : Adven Transition (management de transition), Cadele (recrutement, chasse de tête et conseil RH), Luca (accompagnement de clients luxe retail dans la création de magasins) et Sowing (conseil stratégie et organisation).

Nous voulons faire de ces activités des leaders sur leur marché avant 2025

                                                                    « Fort de nos synergies nous allons pouvoir adresser toute la chaîne de valeur de la fonction achat sur des gros projets de transformation des achats clients. Nous voulons faire de ces activités des leaders sur leur marché avant 2025 », annonce Richard Caron.

Se hisser au niveau des ″Big Four″

Masaï va travailler dans le périmètre stratégie et organisation de Meotec que Richard Caron va développer avec son directeur général adjoint Raphaël Bellière-Lottier. « Le but de cette acquisition est de renforcer ce pôle conseil, de remonter dans la chaîne de valeur, d'être un peu plus prégnant sur des projets stratégiques, proches de ce que nos confrères Big Four réalisent », explique Richard Caron. Masaï apporte notamment à Meotec des compétences en redesign to cost, en lean purchasing, auxquelles Richard Caron veut adjoindre de nouvelles compétences en achats éco-responsables.

De son côté, Cristal Décisions apporte en particulier des expertises catégorielles pointues en énergie (15 personnes), assurance, immobilier, intérim, téléphonie, flottes automobiles, marketing. « Nous pouvons adresser désormais une grande palette de familles d’achats à forts enjeux et un mode de rémunération au succès que nous avions du mal à mettre en place chez nos clients. »

Au fur et à mesure que nous construisions ce deal, nous avons commencé à travailler ensemble

« Les synergies nous sont apparues comme une évidence. Au fur et à mesure que nous construisions ce deal, nous avons commencé à travailler ensemble. Ils avaient des opportunités qui nécessitaient l’adjonction d’une équipe et nous avions des sollicitations fortes de clients sur des projets de performance achats », relate Richard Caron.

Une surface territoriale élargie

Meotec offre aux consultants une assise géographique élargie. « Nous allons pouvoir aider Cristal Décisions à déployer son offre hors de France », indique Richard Caron, qui rappelle que Meotec a dernièrement ouvert des bureaux à Bruxelles, Milan et Madrid. Le cabinet a aussi développé ses implantations en région. Il a ouvert un bureau à Lille entre les deux confinements (40 personnes), Aix en Provence il y a six mois (15 personnes) et Nantes tout récemment. Meotec dispose également d’un bureau à Lyon où sont aussi basés une quinzaine de consultants de Cristal Décisions.

Pour l’avenir, Richard Caron entend poursuivre sa croissance, en particulier dans une direction. « Nous allons beaucoup travailler dans les mois à venir sur le renforcement de toutes nos expertises et en développer de nouvelles pour accompagner nos clients sur leurs projets de transformation et de performance », annonce-t-il.

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)