Solution et techno

AdoPas devient COBuy Solution et mise à 100 % sur le SRM

Par Guillaume Trecan | le | Décisionnel

Le fondateur de la société de conseil AdoPas effectue un pivot vers l’édition de logiciel pour commercialiser le SRM COBuy Solution, qui vient de bénéficier d’une levée de fonds pour appuyer ses ambitions.

AdoPas devient COBuy Solution et mise à 100 % sur le SRM
AdoPas devient COBuy Solution et mise à 100 % sur le SRM

Si certains cabinets de conseil créent des solutions digitales pour enrichir leur offre de service, rares sont ceux qui lâchent le conseil pour l’édition de logiciel. C’est ce que vient de faire la société fondée en 2011 par Stéphane Douce, initialement dénommée AdoPas et dédiée au conseil opérationnel achats, rebaptisée COBuy Solutions, comme COllaborative Buying après avoir abandonné ses activités de conseil cette année pour se consacrer à 100 % au développement de son logiciel de SRM sous la marque COBuy Software. « Nous avons réalisé un pivot complet pour pouvoir concentrer toutes nos compétences sur l’activité logiciel », assume Frédéric Toumelin, DG de CoBuy Software, et co-actionnaire de la société avec Stéphane Douce (président).

Un groupe d’actionnaires bretons

Accompagnés par un troisième actionnaire, Sébastien Bertrand, dirigeant d’une société d’informatique basée à Quimperlé, ces entrepreneurs bretons viennent de recevoir le concours financier des fonds SFLD et Crédit Agricole Morbihan Expansion, auprès desquels ils ont levé 500 000 euros pour soutenir le développement de la société. Une opération bouclée à l’issue d’un passage par l’incubateur du Crédit Agricole, Village By CA au printemps 2021. Ces fonds serviront notamment à renforcer les équipes de CoBuy Software composées actuellement, en plus de ses dirigeants, de cinq personnes, trois à la technique et deux au commercial.

Le niveau de maturité des ETI et PME - notre cœur de cible - a beaucoup progressé

Confiant dans la capacité de CoBuy Software à séduire un grand nombre d’entreprises, Frédéric Toumelin veut croire à « un phénomène de rattrapage sur les dossiers de digitalisation des relations fournisseurs mis en sommeil pendant la crise ». « Le niveau de maturité des ETI et PME - notre cœur de cible - a beaucoup progressé, y compris au niveau des directions générales et pas seulement des Achats, qui sont notre point de contact. Elles se sont rendues compte d’une fragilité liée à une gestion trop fragmentée des relations fournisseurs. Nous allons aussi bénéficier d’un changement d’ordre sociétal durable dans l’usage des outils collaboratifs », estime le directeur général de CoBuy Software.

Centraliser les échanges avec les fournisseurs

Ce SRM accessible en Saas a été conçu comme un outil de centralisation des données fournisseurs. Il permet ainsi la gestion des RFX en mode collaboratif, la gestion des contrats et des tarifs, des workflows de validation et la conformité documentaire. Un autre module important concerne la gestion de la qualité : gestion des coûts de non-qualité, de non-conformité, mise en place d’actions correctives et suivi de ces actions. « Notre plateforme a pour vocation de transposer dans un mode de fonctionnement digital toutes ces actions unitaires qui composent le quotidien des acheteurs et des qualiticiens. C’est à la fois beaucoup plus efficace et cela permet de capitaliser l’information, au lieu de la laisser fragmentée dans différents endroits de l’entreprise, sans que l’on dispose véritablement d’une capacité d’analyse », résume Frédéric Toumelin.

Nous avons conçu un cœur fonctionnel hautement paramétrable

« Nous avons conçu un outil le plus simple possible en Front End, qui permet de requêter facilement cette base de données relationnelles pour aller chercher toutes les informations dont on a besoin pour effectuer des analyses et gérer la relation au quotidien », explique le directeur général de CoBuy Software. Ce SRM se distingue notamment par le fait d’être hautement paramétrable. « Beaucoup de projets de transformation digitale n’atteignent pas du premier coup leurs objectifs à cause de la résistance au changement. Pour éviter cet écueil, nous avons conçu un cœur fonctionnel hautement paramétrable qui permet de transposer dans le digital la manière dont les gens fonctionnent dans l’entreprise », plaide Frédéric Toumelin, qui revendique également une grande simplicité d’usage : « nous avons travaillé pour faire en sorte que l’information ne soit jamais à plus de trois clics. »

Frédéric Toumelin, directeur général de CoBuy Software - © D.R.
Frédéric Toumelin, directeur général de CoBuy Software - © D.R.

Co-créé avec deux industriels Bretons, la société de chaudronnerie industrielle Orhand et la société Jeumont électric maintenance (groupe Altawest) entre fin 2018 et 2019, l’outil a connue en 2020 une phase de travail sur son ergonomie, avant d’entrer en phase de commercialisation en septembre. Il a depuis séduit une petite dizaine d’utilisateurs, dont le GIE Synergie Achats dans la région Bretagne, qui gère environ 100 millions d’euros d’achats pour une trentaine d’industriels de l’agroalimentaire adhérents, ou encore le fabricant de meubles du Grand Est Alsaplan. « C’est pour nous un début de validation de notre parti pris qui est de dire : nous sommes capables de correspondre aux différents besoins de différents secteurs d’activité », se réjouit Frédéric Toumelin.

Pour en savoir plus:

Transférer cet article à un(e) ami(e)