Ha responsable

Axiscope s’associe avec Sis ID pour lutter contre la fraude bancaire

Par Guillaume Trecan | le | Éthique et conformité

L’éditeur Source to Pay Axiscope a intégré un nouveau partenaire dans son environnement de solutions, Sis ID, une plateforme collaborative de lutte contre la fraude bancaire.

Axiscope s’associe avec Sis ID pour lutter contre la fraude bancaire
Axiscope s’associe avec Sis ID pour lutter contre la fraude bancaire

Axiscope et Sis ID se sont rencontrés dans le réseau French FinTtech et ont scellé leur partenariat après avoir travaillé chez un premier client sur du contrôle de RIB. « Nous proposons maintenant à l’ensemble de nos prospects et clients d’étudier cette solution pour gérer la fraude bancaire. C’est une brique complémentaire pour lutter contre le risque fournisseur », explique la fondatrice d’Axiscope, Béatrice Lamourette, dont le SRM est désormais connecté à Sis ID.

Axiscope est le premier éditeur de Full Suite PtoP à passer un partenariat avec cet acteur innovant, après des éditeurs d’ERP tels qu’Oracle et Cegid, ou encore d’autres prestataires de l’environnement achats tels que Tradeshift, Esker, E-attestations et Hiveo. « C’est une problématique de direction financière, mais qui retombe sur la direction achats, puisqu’elle est responsable de ses fournisseurs. C’est une tâche très ingrate consistant à demander au fournisseur de se justifier et qui peut demander beaucoup de bande passante », analyse Béatrice Lamourette.

Des données garanties par un collectif de donneurs d’ordres

La plateforme My Sis ID permet de vérifier la concordance entre l’identité d’une société et ses coordonnées bancaires. L’idée de son créateur, Laurent Sarrat, un ancien de Sanofi : créer un collectif d’entreprises qui ouvrent leur référentiel fournisseurs en indiquant ceux dont elles se portent garantes et dont elles ont pu vérifier les coordonnées bancaires. La plateforme apporte à ce jour des informations sur plus de 13 000 entreprises dans trente pays.

« Cela correspond à une demande très forte de la part de nos clients et notre brique SRM et gestion du risque fournisseur est particulièrement cruciale dans notre application », commente Béatrice Lamourette qui entend faire de son outil PtoP une base de master data management vers laquelle convergent les informations permettant d’assurer la surveillance des fournisseurs, qu’il s’agisse de RSE, de conformité réglementaire, ou tout autre domaine potentiellement à risques.

Des risques accrus avec la crise sanitaire

« Les risques fournisseurs ont toujours existé, mais le risque fournisseur s’est intensifié avec le contexte sanitaire », estime Béatrice Lamourette qui spécifie : « En matière de données bancaires, les risques peuvent venir d’une erreur humaine, un mauvais numéro d’Iban transmis de bonne foi par le fournisseur, ou d’une fraude, une usurpation d’Iban par une société qui va se faire passer pour le fournisseur », spécifie Béatrice Lamourette.

Pour aller plus loin Béatrice Lamourette aimerait à l’avenir étendre ses partenariats dans trois domaines : avec des acteurs capables de faire de la collecte de document sur la partie certification, d’autres sur la partie conformité réglementaire à l’international et avec des outils de notation RSE pointus.

Transférer cet article à un(e) ami(e)