Stratégie ha

Avec ses trophées fournisseurs, RTE fait le plein de bonnes idées

Par Guillaume Trecan | Le | Direction ha

Le groupe RTE a réuni 138 fournisseurs à son siège de La Défense, mardi 29 novembre pour les deuxièmes trophées fournisseurs de son histoire. Au-delà de cette célébration de ses partenaires externes, le groupe entend bien capitaliser sur les propositions innovantes que contiennent les dossiers de candidature reçus dans le cadre de ces trophées : 228 au total.

Les représentants des 17 fournisseurs distingués réunis au siège de RTE. - © D.R.
Les représentants des 17 fournisseurs distingués réunis au siège de RTE. - © D.R.

Le groupe RTE a organisé ses premiers Trophées fournisseurs en décembre 2019, dans le monde d’avant le Covid, donc. Devant le succès de cet événement, toute la fonction achats, le directeur achats groupe, Gilles Etheimer en tête, mais aussi Olivier Salomon, chef de projets Trophées et tout son comité de pilotage s'étaient promis de pérenniser l’événement.

Les membres du copil trophées : Shania Osiris, Maud Baudry, Gurvan Primatesta, François Müller, Olivier Salomon, Raphaël Bertolotti, Julie Leleu et Germain André. - © D.R.
Les membres du copil trophées : Shania Osiris, Maud Baudry, Gurvan Primatesta, François Müller, Olivier Salomon, Raphaël Bertolotti, Julie Leleu et Germain André. - © D.R.

Plus de dossiers et plus de présents

L’envie d’une édition 2022 était donc largement partagée, d’autant que les attentes vis-à-vis des fournisseurs ont, entre-temps, pris de l’ampleur. Ce que démontre bien le fait que le président du directoire de RTE, Xavier Piechaczyk, s’est, cette fois, adressé à eux, leur garantissant notamment : « j’aspire à une plus grande posture d’échange avec vous ». Un président du directoire qui a rappelé ses exigences, en particulier sur les prestations de travaux et qui s’est également réjouit de cette initiative de la fonction achats, déclarant avec enthousiasme : « j’aime cet événement parce qu’il montre que, dans cet univers contractuel que vous trouvez parfois contraignant, il y a de belles initiatives. »

Xavier Piechaczyk, président du directoire de RTE. - © D.R.
Xavier Piechaczyk, président du directoire de RTE. - © D.R.

Le sponsoring de l’événement était assuré par le directeur général du pôle finances achats et risques, Laurent Martel. Les chiffres montrent aussi cette montée en puissance : 220 dossiers de candidatures présentés par les fournisseurs contre 130 en 2019 ; 138 fournisseurs présents contre 100 en 2019.

Cette année, les catégories ont également évolué : compétitivité et excellence industrielle ; résilience ; démarche prévention santé et sécurité ; engagement responsable et éthique. Un prix spécial du jury décerné par Laurent Martel complète cette palette. Par rapport à 2019, la résilience a fait son entrée, la compétitivité a été complétée par l’excellence industrielle et la catégorie engagements responsables s’est enrichie de l’éthique.

138 candidats et 17 lauréats

Les 600 fournisseurs sous contrat ont été sollicités ; 138 ont candidaté et proposé des solutions ayant fait l’objet d’expérimentation au sein de RTE, les autres sont des solutions innovantes et génératrices de performance dont RTE pourra bénéficier à court et moyen terme. Le comité de pilotage a shortlisté, avec un jury incluant des membres de directions métiers, 47 fournisseurs en septembre sur la base de leur dossier. Les 17 lauréats ont été désignés par un jury pluridisciplinaire incluant des membres de directions métiers. Parmi les critères de sélection, l’amélioration générée par le projet et la facilité d’implémentation ont pesé lourd.

Un tel événement a pour objectif de rappeler aux fournisseurs stratégiques du groupe les valeurs de RTE, qui exerce une mission de service public, et la feuille de route « Performance achats 2024 ». La précédente édition correspondait au précédent plan stratégique achats. Baptisé « Pulse Achats », ce plan consistait à repositionner la fonction achats au cœur de l’entreprise depuis l’implication dans les stratégies industrielles, en amont et plus en aval, à travers le suivi des contrats et la relation avec les fournisseurs clefs du groupe.

Il faut que nous soyons attractifs, qu’ils soient performants et que nous soyons opérationnellement plus connectés 

« Le leitmotiv de Performance achats 2024 est de créer de la valeur avec nos fournisseurs. Pour cela, il faut que nous soyons attractifs, qu’ils soient performants et que nous soyons opérationnellement plus connectés », explique Gilles Etheimer. Des ambitions inscrites noir sur blanc dans la politique achats et logistique de RTE présentée aux fournisseurs en amont de la remise des Trophées.

33 milliards d’euros d’investissements programmés

Cette ambition s’inscrit en appui du schéma de développement décennal du réseau qui prévoit 33 milliards d’euros d’investissements. Des investissements tournés vers le renouvellement du réseau, les grands projets d’éolien offshore comme celui du golfe de Gascogne et des projets d’interconnexion européens comme le projet Celtic entre la France et l’Irlande (575 kilomètres de lignes pour un budget d’un milliard d’euros). « Cela implique pour RTE d’avoir les bons fournisseurs et qu’ils soient au bon niveau de visibilité sur nos besoins ; 80 % de nos achats se font avec des marchés cadres de quatre à cinq ans, mais nous devons descendre à la maille annuelle pour leur permettre d’investir, de recruter, de se former pour répondre à nos enjeux », précise Gilles Etheimer.

« Un des chantiers de Performance achats 2024 est aussi de réorganiser la relation du groupe aux fournisseurs et de définir quels sont les lieux de rencontre », complète le directeur achats de RTE, qui éclaire en cela une des fonctions clefs des Trophées fournisseurs. Organiser un tel événement est un moyen important pour renforcer les liens avec les fournisseurs stratégiques. En amont de la soirée, les fournisseurs ont d’ailleurs eu l’opportunité d’échanger avec le directeur achats, Gilles Etheimer, le directeur RSE, la directrice SSQVT et ils ont été mis en relation avec différentes directions métiers au cours de la soirée.

Dans le cas de figure où il s’agit d’une solution qui n’est pas déployée chez nous, nous l’expérimenterons à partir du 1er janvier

Au-delà de l’idée de célébrer l’implication et les bonnes idées des fournisseurs, l’intention de la direction des achats de RTE est, concrètement de mettre rapidement ces bonnes idées au service des métiers. « S’il s’agit d’une solution déployée dans une entité du groupe, nous nous mettrons autour de la table pour voir comment nous déploierons plus largement la solution. Dans le cas de figure où il s’agit d’une solution qui n’est pas déployée chez nous, nous l’expérimenterons à partir du 1er janvier », explique Olivier Salomon. Sur les catégories démarches prévention, santé, sécurité et engagement responsable et éthique, les projets vont être communiqués à tous les fournisseurs participant à l’événement pour diffuser les bonnes pratiques.

A l’issue de cette soirée, il restera entre les mains de tous les directeurs métiers du groupe RTE un livret recensant et présentant près d’une centaine de solutions proposées par les fournisseurs ayant candidaté dans les catégories prévention et sécurité et engagement responsable et éthique. En face de chaque idée sera indiqué le montant d’achats potentiellement concerné et une échelle de temps de mise en œuvre.

Les acheteurs vont également être les ambassadeurs des solutions en interne

« Les acheteurs vont également être les ambassadeurs des solutions en interne. L’une de nos responsabilités est de fluidifier les relations entre les métiers et les fournisseurs ou de les conforter », rappelle Olivier Salomon, qui insiste : « au niveau de la direction achats nous n’avons pas le monopole des relations avec les fournisseurs. »

Les 17 lauréats

Catégorie « Compétitivité et excellence industrielles »

Arteche : Système de détection de défauts câble par tores optiques

Savoir Faire Linux : Seapath

SDEL contrôle commande : Tranche secours mobile de basse tension

SIPA : Le drone élagueur

Catégorie « Résilience »

Jaicost : Visites de sites virtuelles

Nexans : Assistance holographique à distance

Omexom : Prévention risques incendies et feux de forêt

Prysmian Group : Liaison haute tension 100 % européenne

Catégorie « Démarche prévention, santé et sécurité »

Fayat Power : Moodwork, solution pour le bien-être au travail

Lebag France : Application smartphone « Lebag France »

Mastergrid : préparation des chantiers à forte coactivité

Sadertelec : « Magnétop » le système aimanté de fixation d’échelle 

Catégorie « Engagements responsables et éthiques »

Cimalto : La toiture végétalisée CIM’GREEN

Muterloger : Le comparateur d’empreinte carbone déménagement

Sadertelc : Valorisation des déblais de tranchées

Vendredi : Work for good

Prix special du jury

Serpollet : ligatureuse pour fourreaux PEHD

Transférer cet article à un(e) ami(e)